Petit-Bornand les Glières

Vous êtes ici : Accueil > Collectifs > Ecole, Enfance, jeunesse > Comme les colibris...

Comme les colibris...

  • Publié : 26 janvier 2015
  • Mis à jour : 27 janvier 2015

Comme vous sûrement, nous avons été marqués, choqués, par les tueries de ces derniers jours et avons été touchés par cette mobilisation de grande ampleur. Et après ? Nous avons beaucoup discuté, en famille, avec les amis, les collègues... Nous n’avons pas tellement prise sur ce qui se passe sur la scène internationale, sur les différentes décisions politiques qui seront prises pour éviter de nouveaux attentats... Nous voudrions réellement être en possession d’une lampe et de son génie ; nous n’hésiterions pas à lui demander de résoudre tous les problèmes responsables de toutes les tensions entre les différentes communautés... mais ni lampe ni baguette magique en notre possession ! La volonté d’agir à notre niveau, de ne pas en rester là, est pourtant bien présente...

Nous avons repensé alors aux enfants qui ont pu partager quelques semaines de vacances en notre compagnie, en famille, avec nos enfants, nos parents, nos amis, ces enfants du Secours Populaire que nous accueillons depuis presque 20 ans, les Aïcha, Marie, Farida, Astrid, Djenneba, Mamadou... qui nous ont eux tant appris et apporté... Ce n’est sûrement pas grand chose mais peut être aura t-on par cette infime contribution participé à la construction de ces enfants qui ont croisé notre route. Auront-ils moins de risques de se faire embrigader s’ils traversent un jour une période difficile ? Bien malin celui qui pourrait répondre à cette question...

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

Et le colibri lui répondit :« Je le sais, mais je fais ma part. »

Nous sommes comme les colibris initiés par Pierre Rabhi ; nous cherchons à agir, à notre niveau, avec nos moyens... Au départ, l’accueil n’a pas d’autre prétention que d’offrir une parenthèse de vacances à des enfants dont les familles ne peuvent pas leur en offrir. Ce sont peut-être des actions modestes, comme ces moments de vacances partagées pendant seulement quelques jours, qui aideront au rapprochement des communautés.

Vous avez déjà été plusieurs autour de nous à accueillir aussi des enfants pendant une ou plusieurs années ; vous avez aussi été plusieurs à trouver l’initiative remarquable, courageuse, sans avoir eu le temps, ou l’envie de franchir le pas et tenter l’expérience.

Aujourd’hui, nous vous demandons votre aide, sans aucune intention de vous faire culpabiliser, en espérant ne pas vous froisser au passage, mais avec la seule intention de faire connaître cette action au plus grand nombre... Nous nous permettons de vous lancer un appel : avez-vous 1 semaine ou 2 de disponibles cette année pour accueillir un enfant de 6 à 11 ans chez vous ? Connaissez-vous une personne, un couple, une famille, des retraités, des grands-parents qui seraient intéressés par accueillir un enfant durant quelques jours pendant les vacances ? Peu importe qu’ils habitent à Thônes ou à des centaines de kilomètres , il y’a toujours une antenne du Secours Populaire pas loin. Peu importe qu’ils aient ou non des enfants déjà à la maison ; la volonté d’aider, de partager, d’échanger, d’offrir suffira. N’hésitez pas à leur donner nos coordonnées, à leur faire passer notre message ou l’affiche jointe... Nous serons très heureux de les rencontrer et venir discuter avec eux de tout l’attachement que nous portons à cette action de solidarité.

Nous espérons vous voir très bientôt. [1]

Documents joints

Accueillez un enfant pour les vacances..., PDF, 105.1 ko

Notes

[1Cette année, les enfants viendront du 5 au 19 juillet, d’autres du 19 juillet au 2 août, et les derniers du 2 au 16 août... mais si vous n’avez qu’une semaine de disponible, c’est toujours ça !


Si vous souhaitez être informé des dernières parutions, envoyez-nous un mail (info@mairie-petit-bornand.fr) demandant votre inscription sur la liste de diffusion des nouveautés.
Il en est de même si vous souhaitez vous désabonner.